Randonnée Pédestre – Verdun autrement

22 décembre 2016

VERDUN AUTREMENT

Nous étions 9 le jeudi 23 juin 2016 pour une rando historique à Verdun. Le matin, nous avons visité la fabrique de dragées Braquier où nous avons pu admirer la dextérité des opérateurs de fabrication et déguster les produits. Après, un groupe a visité Verdun puis la Cité souterraine retraçant la bataille de 1916 ; tandis que l’autre groupe se rendait au Mémorial pour une visite de ce Musée inauguré en début d’année après rénovation. Après le pique nique, nous avons accueilli nos deux guides : André et Jean Claude de l’ASPTT Verdun pour une randonnée découverte du champ de bataille.

En introduction nos guides nous ont rappelé le contexte de cette bataille de 1916 avec présentation des deux ceintures de fortifications érigées entre 1870 et 1914 pour protéger la nouvelle frontière suite à la perte de l’Alsace et de la Moselle.                                                                 Notre parcours nous a conduits du Mémorial à la Poudrière de Fleury destinée à entreposer les munitions et alimentée par un chemin de fer à voie étroite, vite détruit par les bombardements. A l’intersection du Ravin des Vignes et du Chemin de la Poudrière l’accent a été mis sur la bataille acharnée de Fleury : pour les Allemands : ouverture de la route de Verdun ; pour les Français : empêcher à tout prix les Allemands de passer. Ce village a changé de mains 16 fois au cours de la bataille, ce qui témoigne de l’âpreté des combats.

Puis nous avons visité l’ouvrage de Meuse-Froideterre 1 : abri de combat pour 100 hommes. Ensuite la visite s’est poursuivie par la découverte d’un retranchement : tranchée bétonnée, équipée d’armements et de tôles de protection.

Puis nous sommes parvenus à l’ouvrage imposant de Froideterre : construit entre 1887 et 1888, complété entre 1902 et 1905 il aurait reçu plus de 30 000 obus mais n’a jamais été pris : on a pu voir des tourelles d’observation et de tir, des casernements.

Nous sommes passés ensuite près de la Fontaine du Roi de Prusse (approvisionnement en eau) avant de parvenir à l’abri des 4 cheminées : construit dans la pente du Ravin des Vignes, il est constitué d’une galerie de 70 m de long et 3,50 m de large munie de deux entrées, prévu pour 300 hommes. C’était le dernier havre de repos pour les combattants qui montaient en ligne.

Enfin, nous avons traversé le village détruit de Fleury où des pancartes nous indiquaient l’emplacement des différentes habitations avec un regard particulier à la Chapelle de l’Europe et à la stèle dédiée à deux officiers fusillés pour l’exemple.

Notre périple s’est achevé au Mémorial encore sous l’émotion profonde suscitée par le sacrifice de tant d’hommes.

Un grand merci à nos deux guides pour nous avoir fait découvrir Verdun autrement.                                                                                                                                      Robert

Commentaires

Laisser un commentaire